frontiere chine laos 1140x532 - Passer la frontière de Chine pour aller au Laos
Asie,  Chine,  Laos

Passer la frontière de Chine pour aller au Laos

Dans la continuité de notre gros voyage en Asie, après le Vietnam et nos 2 semaines intensives en Chine à voir merveille

sur merveille, il est tant à présent de nous diriger vers la suite de notre voyage : le Laos.

S’il y a bien un pays qui met tout le monde d’accord c’est bien celui-là.

Des personnes accueillantes, souriantes et où l’on n’est pas encore considéré comme des porte-monnaie sur patte. (Ça change du Cambodge où je ne me suis pas du tout sentie à mon aise).

C’est de la ville de Kunming en Chine que nous partons pour plus de 22 heures de route vers le Laos.

Il nous faudra prendre 3 bus différents, dont un de nuit. On se prépare à un looooong voyage (Biscuits, bonbons, eau, livre électronique rechargé à bloc, je suis parée pour un siège de plusieurs jours 😀 ).

On se rend donc à la gare de Kunming et on demande au guichet ( on a de la chance, la madame arrive à nous comprendre, mais on avait aussi des petites fiches avec le nom en chinois de notre destination, au cas ou ).

Découvrez aussi mes autres articles sur le Laos :

Voici donc les différents bus à prendre et les choses à savoir :

  • On commence par le bus de nuit à la south station de Kunming vers Mengla à 19h. ( 285 yuans par personne, grâce à l’appli Didi on est tranquilles pour trouver un uber jusque là ).

Le bus met normalement 11 heures de route. Je dis « normalement » car il a pris 14 heures pour nous. Heureusement nous étions dans les bras de Morphée et tout est passé sans problèmes car on ne c’est rendu compte de rien.

  • Nous sommes arrivés juste à temps à 9h du matin pour prendre le bus de 9h20 qui va jusqu’à la ville à la frontière. ( Le bus de nuit vous dépose à la station de bus ou il suffit de reprendre un ticket pour Mohan, 38 yuans par personne ).
  • Une fois à Mohan, on reprend au ticket office un bus pour Luang Namtha au Laos ( départ à 11h pour 70 yuans par personne ).

Quand on arrive à la dernière gare pour prendre le 3eme bus, on se fait encercler par des chinoises qui nous proposent de faire l’échange du reste de monnaie chinoise en Kips. Il nous reste peu mais on se décide à l’échanger. Elle nous propose une première somme, nous refusons, nous connaissons les taux et nous savons combien vaut en kips ce qui nous reste en Yuans. Elle propose plus et cette fois nous acceptons. Calculez toujours avant l’échange car ils vont forcément faire une première offre peu avantageuse.

Le 3eme bus va s’arrêter à la frontière, il faudra ensuite descendre et suivre la file des gens jusqu’au poste pour y faire son tampon de sortie du territoire chinois et il faudra reprendre ce bus qui nous attend plus loin.

frontiere chine laos2 1024x478 - Passer la frontière de Chine pour aller au Laos

C’est drôle mais à chaque fois qu’on passe des contrôles en Chine, comme pour notre arrivée, c’est comme si nous étions les premiers étrangers à y entrer. Ils ne savent pas comment réagir. Le monsieur a bloqué pendant 5 longues minutes sur mon passeport, je voyais clairement que le pauvre ne comprenait pas ce qu’il devait faire. Il faut dire que c’est tellement hiérarchisé en Chine que ça semble compliqué.

Une fois le tampon de sortie en poche, hop, on se dirige vers le bâtiment suivant pour notre tampon d’entrée au Laos.

Nous avons entendus beaucoup de choses sur le backshish des frontières du Laos. Je pense que comme nous venons directement de Chine et qu’ils ont principalement affaire à des chinois, celui-ci reste plus rare ( peut-être ?). Nous n’avons donc eu aucun supplément ni de demande farfelues comme ces fameux «  papiers de visites médicales payantes » ou autres choses du genre. Moi qui voulait faire un scandale, pfff, je suis déçue 😀

Le bus n°3 nous attend un peu plus loin et nous remontons dedans pour nous rendre ENFIN dans la ville de Muang Namtha.

Il nous dépose à une station de bus déserte. Nous ne sommes que 2 à descendre et on se retrouve dans un endroit avec quelques petites boutiques, mais principalement des poules qui courent à droite et à gauche. On trouve finalement un tuk-tuk qui pour 50.000 kips nous dépose à notre hôtel.

Il faut savoir qu’au Laos, les gares de bus ou train sont assez loin du centre-ville, du coup c’est tuk tuk obligé à chaque fois, ça fait vivre le commerce local en même temps, ce n’est pas si mal.

On tente de négocier mais rien à faire. On paie donc le prix, assez cher comparé aux autres pays de l’Asie du sud-est et après 15 minutes nous voilà enfin arrivéééééés !! ( Contrairement au Vietnam ou le marchandage est un sport national ).

INFOS PRATIQUES :

  • 19H : Bus de nuit south station kunming vers Mengla ( 285 yuans ) 11h/14h de route.
  • 9H20 : bus de Mengla à Mohan ( 38 yuans ) 1h30 de route
  • 11H : Bus de Mohan à Luang namtha ( 70 yuans ) 2h/3h de route.
  • Tuk tuk à Luang natmha pour rejoindre centre-ville ( 50.000 kips ). 15 min

J’espère que vous avez aimé mon article. N’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux pour m’aider à grandir.

2 Comments

    • Mickeline

      Bonjour 🙂

      Nous avons juste eux besoin de photos mais sinon on ne nous à rien demandé de particulier. C’était de Chine au Laos, j’imagine que l’inverse est pareil mais je ne peux pas le certifier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donec leo Donec ultricies tristique facilisis mattis elit. dolor risus. ante. vel,