couverturezerodechets - Comment vraiment voyager zéro déchets ?
Conseils de voyage,  L'écologie en voyage,  Mille astuces pratiques,  Sur la route

Comment vraiment voyager zéro déchets ?

Je vous avoue que le terme « zéro déchets » ne m’a jamais totalement plu en tant que tel. Surtout parce qu’il est juste impossible d’être réellement zéro déchets. Quand on entend ces mots, le chemin parait même insurmontable.

Même Béa jonhson, la grande prêtresse de ce nouveau style de vie produit elle aussi quelques déchets par an ( Même si ils sont de l’ordre du minuscule, un bocal de déchets par an ).Du coup, je préférerais dire de mon côté « réduction des déchets » terme que je trouve plus juste pour ce que je souhaite faire dans ma vie.

C’est pour moi la manière le plus simple de commencer une petite démarche écolo, il suffit par exemple de remplacer le gel douche par le savon et pouf ! Que du positif pour la planète et surtout pour vous ( Oui car le gel douche contient des produits cancérigènes en plus de générer du plastique ).

Découvrez mes autres articles pratiques :

Et c’est surtout en voyage que c’est parfois très compliqué de réduire ses déchets. Je prends pour exemple le pays ou je suis actuellement : La Nouvelle-Zélande. A l’heure actuelle dans les supermarchés ils donnent encore des sacs en plastiques aux caisses pour vous dire à quel point ils sont en retard dans ce domaine.

Magasins bio rares, voire inexistants, quant au zéro déchets…ici le mouvement est invisible et presque peu implanté. Du coup, j’utilise quelques petites astuces pendant le voyage supers simples.

Mais tout commence aussi AVANT le départ. Et oui, quels sont les choses que je peux prendre avec qui peuvent réduire les matières jetables en voyage ? Figurez-vous qu’il en existe pas mal, qui prennent peu de place ! Win-win ( On peut même se coudre sa propre trousse zéro déchets comme ici ).

Je prends quoi dans mon sac ?

zeroDechets 4 300x300 - Comment vraiment voyager zéro déchets ?Un savon et une boite à savon

La base, le B.A.BA de tout voyageur c’est le savon. Parce qu’il ne risque pas de couler dans la valise et il prend très peu de place.

Plus de contenant : J’ai choisi le savon du DR bronner comme je l’explique dans cet article, emballé dans du papier recyclé que je recycle par la suite. Et lors de mes voyages, si je dois en racheter un je passe par les marchés. On peut l’acheter directement de main en main et hop, direct dans la boite à savon, sans sachet.

Des mouchoirs en tissus

Quand je pars en vacances, road trip … je prends toujours un minimum de 3 grands mouchoirs à tissus. Imaginez le nombre de mouchoirs en papiers que vous jetez quand vous avez un rhume ou juste de temps en temps, faramineux !  ( Ils peuvent servir de serviette aussi ).

Brosse à dent compostable

Achetée avant le départ, une brosse à dent en bois de bambou biodégradable. Après ,la petite difficulté en route c’est de trouver un point à compost pour l’y déposer et en racheter une nouvelle. ( Google est mon ami pour trouver des magasins Bio et points à compost 😀 ). Pour ma part, j’étais dans un helpx ou ils avaient un compost, ouf !  Par contre ensuite impossible de racheter une autre brosse à dent compostable, j’ai du acheter du plastique 🙁

Gourdes pliables

Du génie ces gourdes, je les adore ! J’ai reçu à noël les gourdes avec filtration Sawyer pour purifier l’eau ( je vous en parle ici ). Je peux les plier et elles ne prennent presque pas de place. Je les préfère 100x aux gourdes « dures ». Du coup grâce à ça, j’en ai toujours 3 avec moi. ( Ça nous tiens la journée à Loic et à moi ).

zeroDechets 1 300x300 - Comment vraiment voyager zéro déchets ?

Tasse de voyage

Très utile à toujours avoir avec soi. Vous pouvez en acheter une  customisée ou en simple métal. Je l’utilise très souvent pour me faire des cafés par exemple.

Paille en Inox

Je n’ai pas encore du l’utiliser, mais elle prend tellement peu de place et est très légère. Je la garde toujours à portée dans mon sac à main si je veux sortir boire un verre/cocktail.

 

 

 

Cotons démaquillants lavables

J’en ai pris 6 avec moi, je les ai cousus moi-même avec du simple zeroDechets 2 300x300 - Comment vraiment voyager zéro déchets ?tissu éponge. Ils sont supers efficaces et je peux utiliser les deux côtés. Avant de les laver je les laisse tremper dans de l’eau chaude avec du savon quelques heures pour qu’ils redeviennent blancs.

La cup menstruelle

L’indispensable de toute voyageuse. Pratique, léger, impossible de s’en passer une fois qu’on l’a utilisé au moins une fois. Quel bonheur de passer sa journée sans y penser … ( A acheter en pharmacie, la mienne a été fabriquée en France et écologique ).

Le shampoing solide

Pareil, de quoi éviter le stress de se dire : j’espère qu’il ne va pas couler dans la valiiiiise. Et bien non, avec le solide, on est ZEN.

Le deo 

Certaines personnes achètent du déo solide ou de l’huile essentielle de Palmarosa Bio ( c’est mon cas, comme d’autres huiles essentielles que je vous explique ici ). Quand je ne me passe pas tout simplement de deo tout cour … vous seriez surpris.es de voir comment le corps s’adapte vide et se régule tout seul.

zeroDechets 3 300x300 - Comment vraiment voyager zéro déchets ?Des cotons tiges en bois / Oriculi

Les vrais puristes achèteront l’oriculi, mais j’ai hélas besoin de cotons tiges pour mon make-up, j’en met toujours à côté et ça me permet de corriger le tir. A défaut, j’en achète des en bois, plus facilement biodégradables.

Petit sac de course réutilisable

Mais oui, vous savez, ceux qu’on trouve aux caisses de supermarché, dans des petits pochons. Une fois pliés, ils prennent vraiment très peu de places et son assez légers.

 

Finalement des petites astuces assez faciles 🙂

Juste en chiffre, rien qu’avec ça j’évite la production par an de :

  • 13 bouteilles pour Gels douches
  • 20 bouteilles de shampoings
  • 20 bouteilles d’après shampoings
  • 35 paquets de cotons démaquillants
  • 4 brosses à dent en plastique
  • L’utilisation de sacs en plastiques
  • 12 flacons de deo ( 1 flacon d’huile de Palmarosa tient 1 an min )
  • Des dizaines de paquets de tampons hygiéniques / serviettes
  • Plus d’une centaine de bouteilles d’eau.
  • Pas mal de paquets de mouchoirs

As-tu d’autres astuces à me faire partager? 

Si tu as aimé mon article, le partage sur les réseaux sociaux me ferait très plaisir et me permettra de me faire connaître.

ecologie en voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

consequat. id, ut ipsum dictum libero mattis facilisis leo Phasellus amet,