IMG 9063 1 - Bilan de nos 7 mois en Nouvelle-Zélande

1 3 - Bilan de nos 7 mois en Nouvelle-Zélande2 facebook 2 - Bilan de nos 7 mois en Nouvelle-Zélande3 twitter 2 - Bilan de nos 7 mois en Nouvelle-Zélande4 insta 2 - Bilan de nos 7 mois en Nouvelle-Zélande5 pinterest 2 - Bilan de nos 7 mois en Nouvelle-Zélande6 hellocoton 2 - Bilan de nos 7 mois en Nouvelle-Zélande

Voilà, au moment où je vous écris ces lignes, il me reste 5 heures à passer en Nouvelle-Zélande avant de prendre mon avion pour l’Asie, l’heure est au bilan.

Je vous propose donc ici un récap encore chaud de ces 7 mois et demie passés dans ce pays. 🙂

A la base, nous étions sensés restés 4 mois en Nouvelle-Zélande, il faut croire que le pays nous a vraiment plu et nous avons décidés de prolonger. L’achat du van et la revente après 2 mois nous semblait bien trop court, pareil pour le parcours qu’on voulait faire à notre aise. ( Nous voulions en louer un, moins cher qu’acheter, sauf en prolongeant ….ça serait revenu bien plus cheeeeer ) .

En gros, on a vraiment apprécié ces quelques mois, même si il faut aussi avouer que quelques fois le temps semblait vraiiiiiment long comme par exemple lors de nos 2 mois de travail dans les vignes à Blenheim. Nous étions logés dans une maison partagée et l’endroit n’était pas des plus frais ou des plus propre, on ne pouvait même pas nettoyer nous même car le proprio fermait la buanderie à clef ( ben oui, on allait forcement lui voler des paquets de lessives !) , le job était ok mais ça reste du job de backpackers, répétitif et pas très stimulant. Je pense que c’est le moment ou j’ai eu le plus la nostalgie de « chez moi » et la forte envie de rentrer.

Mais sinon, ce sont les paysages et la gentillesse des néo-zélandais que je retiendrais le plus. On en a clairement pris plein les yeux à chaque nouveau détour. Il faut dire que l’île regorge de beautés naturelles et assez incroyables et j’ai adoré chaque nouvelle région ou nous allions : de la golden bay à la west coast, des grandes villes telles que Wanaka et queenstown ou la est coast. Et je ne parle même pas des magnifiques milfords sound.

campervan moi

C’était ma première aventure en van aménagé et j’ai adoré ça ! Tellement que j’ai pour projet d’ici peu à mon retour d’acheter un mini bus pour le reconvertir en campervan pour un petit tour d’Europe. C’est un mode de vie totalement libre, un gout de liberté intense. Le seul petit soucis c’est qu’il est très réglementé en Nouvelle-Zélande. Dans ma tête je me voyais me poser ou je voulais, la plupart du temps près de la mer pour y passer mes nuits. La réalité est qu’il y a des parkings aménagés exprès, pas toujours bien placés et que nous ne pouvons pas nous garer ailleurs sous peine d’amende. ( Heureusement quelques-uns sont près de la mer pour une chouette vue dès le réveil ). Puis il y a eu cette sensation aussi des fois inconfortable de n’être pas bien vu avec notre van, nous avons parfois préféré choisir des autres parkings ayant entendu des agressions verbales de la part de locaux sur les sites. Heureusement nous n’avons jamais eu aucun problème. Mais on sent un certain raz le bol des habitants et ils le font parfois comprendre.

Après, la Nouvelle-Zélande reste très propice au roadtrip. Tout est fait dans le pays pour faciliter ce genre de voyage, c’est vraiment agréable ! Les douches, toilettes publiques sont assez nombreuses pour ne jamais avoir à s’en soucier.

J’en retiens aussi les rencontres qui resteront à vie.

bilanNouvelle Zélande 1 - Bilan de nos 7 mois en Nouvelle-ZélandeD’abord celles des Helpx que nous avons fait. Nous avons probablement eu de la chance car j’ai entendu des personnes qui étaient déçus des leurs. Nous en avons fait 6 en tout et les avons tous adorés et surtout, on y a appris des choses : cuire des pizzas, s’occuper d’un hôtel, voir des poules de compétitions ( Une dame élevait des poules pour des concours ). Beaucoup de jardinage aussi… ce que Loic aimait le moins 😀

Et puis il y a les amitiés de voyage, autour d’une pizza ou d’une vigneraie, je me rappellerais toujours de cette soirée auprès du feu à bobbing crew… exactement la définition du voyage comme je l’ai toujours rêvée. Des amis, un feu de bois, le vrai roadtrip.

C’est donc heureuse de mon séjour que je quitte le pays. Je n’aurais pas voulu rester plus longtemps, car s’aurait été tirer sur la corde et je ne voulais pas partir avec un sentiment négatif, déjà 7 mois et demie c’était un peu long, je vous conseillerais plutôt de faire 5 mois ( sans nos deux mois de travail dans les vignes, on tombait à ça ). Je garde donc intact tous ces beaux souvenirs magnifiés par les superbes photos de Loïc durant notre voyage.

Notre itinéraire :

Nous avons commencé par l’île du sud, arrivant en été, c’est celle qui était le plus recommandé pour voir le plus de choses et mieux en profiter ( je confirme ). Nous avons démarré de la Golden bay puis descendu la west-coast jusqu’au villes de Wanaka / Queenstown. C’est avec bonheur qu’après nous avons découvert les sublimes milfords sound et la est-coast avant de trouver un job pour deux mois dans la ville de Blenheim. Puis avons terminé par l’île du nord, que nous avons traversé assez vite comparé au sud car nous avions envie de changer d’air et étions impatients de partir pour l’Asie.

Kilomètres parcourus en van : 13.000 km ( j’ai peu êêêêtre arrondi un pwal 😀 )

En tout nous sommes restés 7 mois et demi.

L’hébergement :

Nous avions notre petite maison sur roue, notre campervan 😀 donc en général on trouvait des free camps ou dormir ( découvrez mes guides ultime sur comment l’acheter et le revendre ). Il y avait quelques zones non couvertes de free camps, donc nous avons  parfois dû dormir en auberge. ( Aussi parfois fois pour raison de confort, prendre une douche, charger nos batteries à fond, … ).

Les quelques helpx que nous avons fait nous ont également bien aidé pour économiser sur le logement puisqu’ils nous étaient offerts contre service. Les prix des auberges sont comparables à l’Europe, dans la moyenne de 20€ la nuit pour un lit en dortoir.

Mon hébergement préféré ? Un free camp presque désert devant une très belle plage. Se réveiller au matin et y prendre un bon café. Seul au monde avec une boisson chaude, ça n’a pas de prix.

bilanNouvelle Zélande 3 - Bilan de nos 7 mois en Nouvelle-Zélande

Le budget :

Le bilan de ce que nous avons dépensé en tout presque 24.500 dollars Néo-Zélandais

Le taux de change était de 1€ = 1,69 NZD ( du coup on divisait le prix par deux et on ajoutait 1/10, assez facile 😀 ).

Cela revient donc à 13.563€ pour 2 personnes pour 7 mois et demi en van.

Donc un budget moyen de 30€ par personne et par jour ( 226 jours ).

Budget courses par semaine : 130$ ( Nous faisions les courses 1x par semaine )

Le coût du van et de la vie en Nouvelle-Zélande reste un peu élevé mais c’est un peu le prix de la liberté ( quelle phrase … je deviens philosophe :p ) Et nous nous sommes fait plaisir en courses il faut l’avouer, on se préparait de bons petits plats. ( on peut largement enlever 1/3 si pas la moitié en budget course si vous faites attention ).

Transports / Notre van :

campervan moi
Sur motre campervan avec un vent de dingue

Dans les frais les plus importants : Nelson ( notre van ) consommait vraiment pas mal d’essence. Imaginez : autour de 2,10 NZD le litre, nous avons fait plus de 13.000 kilomètres ( 300km environ par plein soit 120 USD) soit une moyenne de 5200 NZD au total ( 2940€ ). Ce qui équivaux au prix des auberges que nous aurions prises si nous n’avions pas eu le van.

Nous avons eu de la « chance » avec notre Van. Nous n’avons eu que peu de frais de réparations sur celui-ci. Au final près de 800 NZD. Cela peu sembler beaucoup, mais parmi les gens rencontrés en voyage, beaucoup ont eu des soucis plus sérieux et ont du payer plus du double, et même parfois il n’était même pas possible de réparer leur véhicule, direct à la casse. Une grosse perte d’argent pour l’achat d’un nouveau véhicule.

Nous avons acheté notre van 5000 NZD et nous avons fait pour 1000 dollars de frais sur celui-ci en aménagements, changements de certaines pièces et garages. Nous l’avons revendu 4500NZD. C’est comme si il nous avait coûté 1500 NZD de « location » pour 7 mois. On s’en tire plutôt bien je trouve 🙂

La nourriture / sorties :

Le bilan est aux alentours de 130 NZD ( 73€ ) par semaine pour 2.

Aussi de grosses dépenses car nous nous faisions assez plaisir là-dessus. Nous ne voulions pas nous contenter de « nouilles minutes » dans notre van. Nous avons élaboré un chouette système : chaque semaine, l’un cuisinait et l’autre faisait la vaisselle. Chaque semaine chacun préparait un menu de la semaine et on faisait nos courses en conséquences. ( couscous, burgers, pâtes sauces crémeuses et bières pour Loic et j’en passe de vrais pachas 😀 ). Nous avions donc un budget un peu plus conséquent. Si vous souhaitez économiser, vous pouvez clairement diviser presque par deux notre budget bouffe.

Il y a eu aussi quelques soirées dans des bars, mais assez peu car le prix des boissons était assez cher.

bilanNouvelle Zélande 2 - Bilan de nos 7 mois en Nouvelle-Zélande

Frais bancaires :

Heureusement j’ai un compte Hello bank. La BNP paribas à un accord avec la Wespack bank en Nouvelle-Zélande. J’ai pu retirer avec zéro frais ! Quant aux paiements par carte, Loic payait avec sa MasterCard sans frais également. Vérifiez si votre banque n’a pas un accord avec d’autres banques avant vos départs.

Autres frais du voyage :

  • L’assurance voyage : 33€ par mois / personne pour 8 mois
  • L’assurance du van : 30€ par mois pendant 7 mois.
  • La traversée du ferry de l’île du nord au sud : 160$ NZD
  • L’avion de Auckland à Nelson : 40€ / personne
  • Réparations et visites de garage de notre van : 800$ NZD
  • Achat d’un nouveau pc portable pour que je puisse travailler : 380$ NZD

Les gains :

  • 7 semaines d’Helpx reparties en 8 mois. ( Nourriture, hébergement et essence de moins à payer ).
  • Job deux mois dans les vignes à Blenheim, de juin à aout nous n’avons donc plus « dépensé » de notre budget initial mais de ce que nous avons gagné en travaillant. Nous avons aussi 1500€ de gain en plus dans notre poche.

Pour terminer :

NouvelleZelandeAout2018 16 300x300 - Bilan de nos 7 mois en Nouvelle-ZélandeGlobalement on peut en retenir que la Nouvelle-Zélande peut être assez chère quand on veut se faire « plaisir ».

Nous avons aussi vite déchanté quand au côté « idyllique’ du pays. Non, ce n’est pas le paradis rêvé, mais c’est tout de même plutôt cool.

L’achat d’un van et l’essence pour celui-ci revient plus cher que de faire du stop et dormir en dortoir ou en Helpx par exemple. Pareil pour nos repas ou l’on a choisit des bons petits plats et où il est possible d’économiser. Notre budget n’est donc pas représentatif d’un voyage de « base » de quelques mois en Nouvelle-Zélande. Chacun peut s’accommoder comme il le souhaite de son voyage, de son confort et ses envies du moment.

Il est en fait tout à fait possible de voyager quelques mois en Nouvelle-Zélande avec …. Seulement 1000€. Oui oui, nous en avons croisé plusieurs qui y arrivaient.

Et voilà pour mon bilan de notre roadtrip.

Cela vous a-t-il aidé? Avez vous déjà été en Nouvelle-Zélande ?

Si vous avez aimé mon article, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux pour m’aider à grandir 🙂

 

bilan 7 mois en Nouvelle-Zélande

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quis mattis id et, Sed nunc